CC Pays du beaujolais

Edité le 27/11/2014

Accueil > Créer en Pays Beaujolais > Les Vins du Beaujolais

Les Vins du Beaujolais

Si Beaujolais s'écrit avec un "s", c'est parce qu'il y en a 12 !

Prononcé avec les accents les plus divers, sous toutes les latitudes et aux quatre coins de la planète, le nom de Beaujolais est connu dans le monde entier. Sa notoriété est liée essentiellement aux vins : celle du vin nouveau, le premier après les vendanges, donnant le « la » de la fête dans la grisaille d'un début d'hiver. Celle aussi des dix crus du beaujolais, dont on dit qu'il faut (au moins) qu'ils « aient fait leurs Pâques » pour être appréciés à leur juste valeur. Celle, enfin, des Beaujolais Villages et des Beaujolais, que l'on aime frais, aux beaux jours, lorsque soleil et douceur estivales baignent la vigne qui les produit. Retrouvez tout sur les vins du Beaujolais sur www.beaujolais.com

Le Beaujolais a une identité forte et particulière que lui confèrent un paysage tout en rondeurs, ses sols granitiques et argilo-calcaires, son cépage phare, le Gamay et ses traditions.

Les Appellations Beaujolaises

Les Dix Crus du Beaujolais

Tous produits au nord de Belleville-sur-Saône avec des expositions, des terroirs et des microclimats différents, chacun a sa personnalité. Du nord au sud :

  • Le Saint Amour (320 ha) : Le plus septentrional de tous, son terroir est argilo-silicieux et très caillouteux. Il a une robe légèrement violacée, des arômes de kirsch ou de réséda, un corps tendre et harmonieux.
  • Le Juliénas (580 ha) : Voisin du Saint Amour, sa robe est rubis violacé, aux arômes fruités ou floraux (fraise, senteurs des bois), au corps nerveux, qui s'arrondit avec le temps.
  • Le Chénas (270 ha) : C'est le plus rare des crus du Beaujolais. Sa robe est rubis teintée de grenat, ses arômes floraux à boisés, d'où son nom, son corps charnu et enveloppé.Copyrights_Michel_Joly_Inter_Beaujolais
  • Le Moulin-à-vent (660 ha) : Sa robe rubis, aux reflets violets, est profonde. Ses arômes de fruits rouges donnent avec l'âge un bouquet à la rose fanée et aux épices. Son corps est charpenté : c'est un vin à attendre.
  • Le Fleurie (870 ha) : Ce cru grandit sur les collines de la chapelle de la Madone. Sa robe est carminée, ses arômes floraux (iris, rose, violette) : c'est l'élégance.
  • Le Chiroubles (360 ha) : C'est le plus « élevé » des crus du Beaujolais, en terme d'altitude, d'où ses qualités « aériennes » d'arômes de fleurs (violette, muguet, pivoine), de velouté délicat.
  • Le Morgon (1 100 ha) : Sa robe est intense, carminée. Ses arômes sont ceux de fruits mûrs à noyaux (cerise, pêche) ; c'est un vin au corps viril, qui se bonifie en cave.
  • Le Régnié (400 ha) : D'une belle couleur rubis, aux arômes de petits fruits rouges (mûres, groseilles), c'est un vin dominé par la finesse.
  • Le Côte de Brouilly (310 ha) : Situé sur la colline du même nom, au cœur du vignoble, c'est un vin racé, habillé d'un beau pourpre, aux arômes de raisins frais, au corps équilibré.
  • Le Brouilly (1 300 ha) : C'est le plus méridional des vins du beaujolais. C'est un vin à la robe rubis profond, aux arômes de fruits rouges, de prune, au corps vineux.

L'appellation Beaujolais Villages

L'appellation Beaujolais Villages, produite dans 38 communes et couvre 6 000 hectares, s'étirant sur une trentaine de kilomètres, du nord au sud, entre la Vallée de la Saône, les monts du Haut-Beaujolais et les monts de la Haute-Azergues. Ils sont du même style que les Beaujolais, avec plus de complexité aromatique et de capacité à la garde.

L'appellation Beaujolais

Produit dans la partie méridionale du vignoble, l'appellation Beaujolais comporte principalement des vins rouges. Ces vins dont les ceps sont implantés sur les terres des Pierres Dorés. Gouleyants, fruités, pétulants de jeunesse, ce sont les vins les plus conviviaux qui soient.

Le Beaujolais Nouveau

Depuis une cinquantaine d'année, le Beaujolais Nouveau véhicule une sympathique image festive qui s'est établie bien au-delà de cette région. Plus de 150 pays fêtent aujourd'hui, le troisième jeudi du mois de novembre, l'arrivée de ce joyeux vin de primeur. C'est un vin tendre et fruité, vinifié avec les grappes entières du Gamay, qui donnent à ce breuvage un caractère fruité important.

Confidentiels, mais de plus en plus reconnus : les Beaujolais et Beaujolais-villages blancs

Ces vins sont la perle rare du vignoble, issus du cépage Chardonnay. Les Beaujolais blancs offrent des arômes subtils de fruits frais (poire, amande fraîche, fruits exotiques) et de fleurs blanches. Ils allient étoffe et fraîcheur, un équilibre abouti entre rondeur et finesse dans lequel se trouve aussi un zeste de complexité et parfois une touche vanillée s'ils ont connu le fût.

 

> Plus d'infos sur www.beaujolais.com

Les vins du Beaujolais en quelques chiffres

Inter_Beaujolais_copyright_mfSuperficie totale du vignoble : 22 000 hectares

Cépage : Gamay noir à jus blanc (98 % de la production) + Chardonnay (2 %).

Production moyenne : 1 100 000 hl

Nombre d'appellations 12 AOC (Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour, BeaujolaisVillages, Beaujolais).

Nombre d'exploitations viticoles : environ 3 000

Surface moyenne des exploitations : 6,5 hectares

Rendements d'appellation autorisés :

  • 52 hl/ha A.O.C Brouilly, Chiroubles, Côte-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Saint-Amour, Chénas, Régnié, Beaujolais-Villages.
  • 50 hl/ha A.O.C Beaujolais

2ème notoriété mondiale parmi les AOC après la Champagne.

46 % des volumes commercialisés exportés dans plus de 150 pays


> Approfondir vos connaissances sur le Beaujolais

Les liens incontournables :

www.beaujolais.com

www.vins-du-beaujolais.com


L'annuaire des sites web du Pays Beaujolais, rubriques les vins du Beaujolais